—  24 janvier 2018

Jeudi 18 janvier, le Parlement a adopté sa position sur la révision de la directive énergies renouvelables. Pierre angulaire de la réalisation de l’Accord de Paris sur le climat, nous fixons un objectif de 35% de renouvelables dans le mix énergétique européen d’ici à 2030, dont une part de 12% dans les transports. Sur les biocarburants, je regrette que le Parlement renonce à exploiter le fort potentiel de l’Europe. Retrouvez mon message à l’issue du vote.