—  30 juin 2017


C’est avec émotion, que je souhaite rendre hommage à Madame Simone VEIL, une européenne convaincue, femme de convictions profondes au destin exceptionnel, qui nous laisse un riche héritage européen à poursuivre.

Élue au suffrage universel au Parlement européen en 1979. Elle devient la première femme Présidente du Parlement européen. Persuadée que seule la construction européenne pouvait mettre fin aux guerres qui avaient ravagé le continent européen et causé tant de souffrance et dont sa famille fut directement victime, elle ne cessera de convaincre et de porter la réunification franco-allemande, préalable indispensable à la paix en Europe. Véritable ambassadrice de l’Europe et de la paix, elle portera et participera à l’élaboration des grandes étapes de la construction européenne inlassablement.

Elle laisse une empreinte indélébile de son passage au Parlement européen. Oui, encore aujourd’hui son ombre plane à Strasbourg et son exemple inspire.

Le respect d’autrui et son humanisme auront guidé son action tout au long de sa vie. Aux jeunes générations, aux Européens d’aujourd’hui et de demain, elle lègue ce message d’espérance et de tolérance, extrait de son discours présentant la loi IVG à l’Assemblée le 26 novembre 1974 : « Les jeunes générations nous surprennent parfois en ce qu’elles diffèrent de nous ; nous les avons nous-mêmes élevées de façon différente de celle dont nous l’avons été. Mais cette jeunesse est courageuse, capable d’enthousiasme et de sacrifices comme les autres. Sachons lui faire confiance pour conserver à la vie sa valeur suprême. ».

Michel DANTIN