Actus générales

L’Europe soutient l’investissement dans nos territoires

—  23 mars 2017

Le 24 juin 2015, le Parlement européen a adopté le plus grand plan d’investissement mis en œuvre par l’Union européenne. Le « plan Juncker » a pour objectif de stimuler l’économie en comblant l’insuffisance d’investissement en Europe. Doté de 21 milliards d’euros, ce Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS) est destiné à financer les secteurs porteurs de croissance comme le numérique, l’énergie, les réseaux de transports, la recherche, l’innovation ou encore l’éducation et la formation. Grâce à un effet de levier, il permettra de lever 315 milliards d’euros d’investissements supplémentaires dans les trois prochaines années, grâce aux fonds mobilisés par la Banque européenne d’investissement (BEI) et aux cofinancements publics et privés qui les compléteront. Avec 57 projets retenus, 4.1 milliards d’euros de financement approuvé par le groupe BEI et plus de 20 milliards d’euros d’investissement associés, la France est l’un des États membres de l’Union où les porteurs de projet se sont le mieux mobilisés. Plus de 1300 PME françaises ont également bénéficié d’un prêt à l’innovation. Cette vidéo présente les premiers projets soutenus par le plan Juncker et leurs impacts sur notre territoire.

la_france_et_ses_territoires_fr                      la banque europeenne d investissement en bref

        La Banque Européenne d'Investissement en bref

2016, une année exceptionnelle pour le Groupe BEI en France

2017-03-22_18-34-02

 

[INTERVENTION] Présentation des propositions du Parlement sur le règlement Omnibus

—  22 mars 2017

A la demande des co-rapporteurs Paolo DE CASTRO et Albert DESS, j’ai fait des propositions de clarifications, de simplification du règlement portant création d’une organisation commune des marché. Ces propositions visent à renforcer la position de l’agriculteur au sein de la chaine via la simplification des possibilités d’organisation, des dérogations au droit de la concurrence plus poussée, l’instauration d’un droit au contrat écrit et des mesures de prévention et de gestion de crise.

Ce projet de rapport écrit à six mains est disponible au lien suivant : Projet de rapport sur le règlement Omnibus

[INTERVENTION] Adoption du réglement Mercure

—  14 mars 2017

Adoption à une large majorité du rapport mercure en session plénière du parlement européen : 663 voix pour, 8 contre, 28 abstentions ! En tant que Rapporteur pour le groupe PPE, je me félicite de cette réforme ambitieuse qui place le continent européen en tête de la lutte contre la pollution aux métaux lourds dans le monde.

Le nouveau texte prévoit notamment de restreindre le commerce du mercure et de réduire la teneur en mercure de certains produits. Concernant les amalgames dentaires, seules les formes encapsulées sont autorisées garantissant à la fois la santé des patients et des praticiens. Les dentistes devront également s’équiper de séparateurs d’amalgame pour éviter tout rejet dans l’environnement. Pour les populations à risque (enfants, femmes enceintes), l’utilisation des amalgames est interdite, sauf avis médical contraire. Enfin, je me suis battu avec collègues du groupe PPE pour obtenir le stockage des déchets de mercure à l’état le plus sûre, c’est-à-dire après un processus de stabilisation.

Face à la pollution aux métaux lourds, le règlement mercure est l’exemple d’une Europe efficace qui protège ses citoyens. Retrouvez mon intervention

 

[PRESSE] La PAC prend l’Omnibus

—  10 mars 2017

La PAC prend l’Omnibus Pour la Montagne, Février 2017

2017-03-10_18-15-01

[ARTICLE] Questions et Réponses sur l’Accord commerciale avec le Canada – Les raisons de mon abstention sur le CETA

—  17 février 2017

Les députés européens, ont été très sollicités ces derniers mois quant à leur prise de position sur le CETA, qui a été voté en assemblée plénière à Strasbourg le 15 février 2017. Afin de clarifier ma position, je souhaite vous présenter ici les raisons pour lesquelles je me suis abstenu sur ce texte, vous présentant ainsi les aspects positifs de l’accord mais aussi ceux sur lesquels des doutes subsistent et m’ont poussé à m’abstenir sur le texte d’approbation. Les collectifs Anti CETA m’ont fait part de leurs arguments, il est désormais à mon tour de présenter les miens.

Le CETA constitue le premier accord jamais conclu entre l’Union Européenne et l’une des principales puissances économiques mondiales. Le CETA tend vers un niveau d’ambition très élevé puisqu’il traite non seulement des questions tarifaires mais vise aussi à harmoniser les mécanismes euro canadiens afin de faciliter les échanges et faire de la zone euro canadienne un des plus grands marchés des échanges du monde.

(suite…)


Twitter

Quel avenir pour le secteur de l'#élevage de viande bovine - une question au centre des débats avec @MaireadMcGMEPhttps://t.co/M00HwOybAQ

Dans l'hémicycle du Parlement européen pour la célébration des 60 ans de la construction européenne @PPE_FR @PPE https://t.co/Oiuk9Q7ZkK

J'accueille aujourd'hui avec ma collègue @MaireadMcGMEP une conférence sur le futur de l'#elevage #bovin en #Europehttps://t.co/difpYGGP1b